Casinos à Paris : une possible révision de la loi

En dehors de l’établissement de jeux situé à Enghien-les-Bains, la région parisienne est dépourvue de casinos. En effet, une loi en vigueur depuis 1920 interdit formellement l’ouverture de ce type d’établissement sur 100 km autour de la capitale française.

Vers l’adoption d’une offre légale

Il y a quelques mois, des cercles de jeux de casino ont été découverts à Paris, créant le scandale non seulement dans la capitale, mais aussi à travers la France. Peu de temps après l’agglomération de Roissy, il se fait entendre qu’un projet d’ouvrir des casinos à Paris pourrait bien voir le jour. L’initiative découlerait du ministère de l’Intérieur et en était à ses prémices en février. C’est seulement pour ce mois d’avril cependant qu’une première évaluation sur la possibilité de mettre en place une offre de jeux légale à Paris devrait voir le jour. Cette étude porterait sur la faisabilité d’implanter des salles de jeux approuvés par l’État dans la région de restriction.

Les auditions de propriétaires d’établissements de jeux ont commencé avec le mois d’avril. Une nouvelle qui n’a pas laissé ces derniers insensibles, car une perspective d’implantation sur la capitale assurerait le développement de ces sociétés. Le préfet Jean-Pierre Duport devra par la suite s’adresser au Conseil Parisien, ainsi qu’à l’exécutif de la ville. Une partie de l’affaire qui pourrait se montrer compliqué, car des réactions négatives pourraient s’y faire entendre. Quant au maire, il ne devrait montrer aucune opposition à ce projet qui pourrait donner un nouvel élan à l’économie de sa ville. D’autant plus que l’ouverture de ces établissements représente une source de revenus supplémentaires pour l’État français.

Aucune opposition pour la suite du projet

Jusqu’à présent, il ne semble pas y avoir d’opposition à ce que le projet soit mené à terme. Si les conditions émises par diverses entités politiques laissent prévoir l’adoption de certaines préventions, la majorité semble toutefois être favorable au projet. Sans compter que l’implantation de casinos dans la Ville lumière devrait générer plusieurs dizaines de millions d’euros de gains fiscaux.