Addiction aux jeux : comment la reconnaître ?

Dans le monde des jeux, il y a ceux qui gardent le contrôle et ceux qui sont happés par l’excitation. Si bien que ces derniers se retrouvent totalement absorbés par cette envie inaltérable de toujours jouer. Quitte à tout perdre dans les paris. Comment reconnaît-on un dépendant aux jeux ? Comment les aider à s’en défaire ? Réponses pratiques !

Un temps pour jouer, un temps pour vivre

S’adonner aux jeux de hasard, physiques ou en ligne, reste une activité forte agréable. Cependant, certains joueurs n’arrivent pas à refréner ce besoin de toujours dépenser plus, qu’ils gagnent ou qu’ils perdent. Très vite, ils deviennent dépendants au jeu. Il faut savoir que cette addiction aux jeux entraine des problèmes graves, jusqu’à détruire la vie, le foyer et la sécurité financière. Il y a donc lieu de les aider à temps pour qu’ils s’en sortent indemnes.

L’addiction aux jeux : un enjeu à prendre au sérieux

La dépendance aux jeux s’exprime comme n’importe quel trouble du comportement et d’une incapacité à contrôler les impulsions. L’on distingue trois formes courantes de dépendance :

  • Le bing gambling
  • Le jeu compulsif
  • Le jeu problématique

Le premier se traduit par l’envie continuelle de parier sans penser aux conséquences. Le joueur cherche donc toutes les excuses pour pouvoir continuer à jouer, sans tenir compte des pertes. Le deuxième cas de figure, le joueur prend plaisir de manière périodique. Il sait s’arrêter. En revanche, quand il se remet à parier, il semble ne plus vouloir décrocher de cette addiction pendant des jours, parfois des semaines. Le joueur problématique quant à lui n’est pas totalement accro au jeu. Par contre, il arrive qu’il mente à ses proches pour jouer. C’est donc la forme de dépendance la moins dangereuse.