casino virtuel attaqué par des hackers-chanteurs

Les casinos en ligne victimes de leur succès

Que les sites de jeu en ligne savent à quoi s’en tenir, leur succès attire les convoitises ! De plus en plus de hackers malveillants s’attaquent aux sites de jeu en ligne. C’est dans ce cadre que deux hackers Polonais, Piotr Smirnaw et son acolyte Patryck Surmacki, ont été arrêté la semaine dernière à l’aéroport d’Heathrow. Leur chef d’accusation : faire chanter des sites de pari et de poker en ligne.
Car s’attaquer à ces sites est très en vogue dans le milieu des hackers. Leur arme ? L’attaque par déni de service (DDoS) qui permet de bloquer un serveur de fichier, et interdire ainsi l’accès des internautes au serveur web du site.

Les petits sites de jeu ligne sont les premiers visés

Bien entendu, les sites de jeu en ligne d’envergure ont les moyens de se prémunir contre ce type d’attaque. Mais les sites de moyenne importance n’ont pas toujours la possibilité de se protéger. Ce fut le cas de Club World Casino, qui pendant 36 heures, a été la victime de ces deux maitres-chanteurs Polonais, âgés d’une trentaine d’années. Le site basé à Manchester a très rapidement alerté les autorités, et un dispositif a été déployé pour contrer les hackers. Ils ont réussi à les localiser et à les intercepter avant leur fuite.

On se souvient qu’une telle mésaventure était arrivée au site Canbet.com en 2004. Après avoir refusé de ce soumettre à la loi des maitre-chanteurs – soit payer une rançon de 10.000$ – la société avait alors enregistré plus de 200.000$ de perte !