FabSoul fait son bilan de l’année 2012

Fabrice Soulier, connu également sous le pseudo FabSoul est un joueur de poker professionnel français. Il est notamment ambassadeur d’Everest Poker.

Alors que l’année 2013 vient de débuter, il tire un bilan de son année 2012 au niveau de sa passion qu’est le poker.

Un bilan mitigé

Ce qui en résulte, c’est un bilan 2012 mitigé.

En effet, Fabrice Soulier content de certaines performances, il est notamment arrivé 3ème du EPT Campione Main Event ce qui lui a permis de remporter un gain de 240 000 euros. Cependant, il se dit également déçu et frustré de nombreuses contre-performances.

Il est notamment déçu de ne pas avoir gagné de gros tournoi.

Une année formatrice

Du fait notamment de ses nombreuses déceptions au cours de l’année 2012, Fabrice Soulier affirme que 2012 a surement été l’une des années les plus formatrices pour lui. Ainsi, il a pu mieux gérer certaines erreurs qu’il a commises, et surtout relativiser. Il se sait mauvais perdant, et suite à différents échecs il a bien fallu qu’il prenne conscience que la défaite fait partie du poker, et du jeu en général.

Le poker, une activité fatigante et demandant beaucoup de force mentale

En se refaisant le bilan de son année 2012, Fabrice Soulier se remémore combien une partie de poker peut vraiment être fatigante. Ainsi, il affirme avoir eu quelques fois l’impression d’être passé dans une machine à laver. De plus, à la fin de tournoi il a mal à la tête, au dos, aux jambes et est fatigué. Or, si en plus vient s’ajouter à cela la frustration de la défaite, d’un raté, il est rapidement de mauvaise humeur.

Participer à des cash games pour compenser les défaites en tournoi

Finalement FabSoul conseille aux amateurs et aux professionnels de poker, de participer régulièrement à des parties de cash game en ligne ou non afin de se faire un revenue régulier et de compenser les défaites en tournoi.