Poker

jouer -en-ligne

Bien que les origines du poker restent particulièrement floues, il ne fait aucun doute que celui-ci représentait l’adaptation d’un jeu allemand du XVIIe siècle nommé alors pochen, les règles de ce dernier étant très proches de celle pratiquées aujourd’hui sous le nom de poker. Les États-Unis vont jouer un rôle important dans le développement de ce jeu, puisque c’est, en 1829, à la Nouvelle-Orléans, que l’on retrouve les premières traces réelles de celui-ci. À l’époque de la ruée vers l’or, le développement des casinos flottants, qui naviguaient sur le Mississippi, va permettre au poker de trouver enfin son public, alors essentiellement composé de cow-boys et d’aventuriers.

Déroulement d’une partie de poker

Joué désormais avec un jeu de 52 cartes, le poker repose essentiellement sur les différentes combinaisons qu’il est possible de réaliser avec les cinq cartes dont dispose chaque joueur, le but étant alors de réaliser l’association la plus forte pour gagner le tour.
Les différentes combinaisons qu’il est possible de réaliser au poker sont, dans l’ordre croissant :

  • la paire, composée de deux cartes de même valeur ;
  • la double paire, consistant à rassembler deux paires distinctes ;
  • le brelan, réunion de trois cartes de même valeur ;
  • la suite, regroupant cinq cartes dont les valeurs se suivent ;
  • la couleur, comprenant cinq cartes de même couleur ;
  • le full, résultant de la possession dans le même jeu d’un brelan et d’une paire ;
  •  le carré, qui comporte quatre cartes de valeur égale ;
  •  et enfin la quinte flush, nécessitant de détenir une suite de cinq cartes de même couleur et la quinte flush royale, identique à la précédente à la différence près que les cinq cartes en question doivent être les cinq plus hautes.

Faisant l’objet d’un grand nombre de variantes, le poker fermé reste toutefois perçu comme la forme traditionnelle, mise notamment en avant par le cinéma, dans les westerns, et consistant dans la distribution, à chacun des joueurs, de cinq cartes qui ne seront connus que de lui, chacun ayant alors, lors du deuxième tour, la possibilité d’échanger le nombre de cartes qu’il désire afin de réaliser la meilleure association possible.
Plus récemment, d’autres variantes sont apparues, à l’image du Texas Hold’em et du Omaha, dans lesquelles tous les joueurs bénéficient de cinq cartes communes et de respectivement deux et quatre cartes personnelles.

Nécessitant certaines capacités de réflexion et de prise décision, le poker a su séduire rapidement un grand nombre de joueurs, du fait de sa simplicité d’accès, encore facilitée par l’émergence des solutions de jeux en ligne, même s’il convient toutefois de bien garder à l’esprit que, comme l’a souligné Doyle Brunson, l’un des plus grands noms dans le domaine : « il faut cinq minutes pour en apprendre les règles, et toute une vie pour en maîtriser le jeu ».