Joa projette de racheter des casinos

Le groupe originaire de Lyon est actuellement un des plus grands groupes de casino à travers présents en France. En effet, Joa ne détient pas moins de 21 établissements à travers le pays. L’année 2015 serait pour lui l’occasion de s’étendre, car le groupe envisagerait l’achat de plusieurs casinos. Une croissance externe serait donc en vue pour Joa.

Joa prend le marché à contrepied

Au cours d’un entretien qui s’est déroulé le 19 janvier, Laurent Lassiaz, président du directoire du groupe en question, avait dévoilé que Joa travaillait actuellement sur le rachat de plusieurs casinos un peu partout en France, en vue d’une croissance externe. Le directeur d’ajouter que Joa était un levier de son propre développement.

Sur le marché des loisirs et des casinos français, le groupe lyonnais, qui possède à ce jour 21 établissements de jeux en France, se retrouve à la troisième place. Il est devancé par le groupe Partouche et le groupe Lucien-Barrière, qui tiennent respectivement la seconde et la première place du classement.

Joa toujours acteur du marché en ligne

Joa possède également un site de jeux en ligne qui compte de nombreux membres, et reçoit des plusieurs joueurs occasionnels. Le site en question est l’un des préférés des Français qui y trouvent des jeux de casino traditionnels. La plateforme est d’ailleurs appréciée pour son dynamisme et sa facilité d’utilisation qui incitent plus d’un joueur à s’y rendre plusieurs fois dans le mois. Les moins expérimentés comme les plus doués pour les jeux d’argent s’y retrouvent régulièrement pour des parties réunissant des joueurs venus de 4 coins de la France.

Référence dans le milieu des jeux de casino, Joa emploi un peu moins de 1 400 personnes pour faire tourner ses établissements et son site de jeu en ligne. Pour l’année 2014, son chiffre d’affaires a été estimé à environ 200 millions d’euros. Directeur de Joa depuis maintenant 8 ans, Laurent Lassiaz compte sur cette croissance externe pour augmenter encore ce chiffre d’affaires déjà faramineux. Parmi les établissements dirigés par le groupe, on compte le casino le Montrond-les-Bains.